Le guide du crédit

Le guide du crédit

Pourquoi contracter un crédit ?

Vous avez un projet qui vous tient à cœur et envisagez de le financer par un crédit ? Avant toute chose, vous devez vous poser les bonnes questions afin de ne rien laisser au hasard. Un prêt vous engage en effet pendant plusieurs mois, sinon des années : il ne se fait pas à la légère.

Constituez dans un premier temps un dossier solide avant d’effectuer votre demande de prêt auprès d’un organisme financier. Vos capacités de remboursement par rapport à vos ressources et les garanties que vous pourrez apporter à votre futur prêteur doivent être étudiées. Faire ensuite appel à un courtier vous permet d’avoir un aperçu des meilleurs taux proposés par les banques. Vous pouvez aussi rencontrer directement des conseillers bancaires qui vous détailleront le montage de votre prêt.

Type de crédit possible, durée, taux d’intérêt, montants des mensualités, garanties demandées… Comparez les différentes offres : faire jouer la concurrence vous sera utile pour négocier l’obtention du meilleur taux possible ou du montant maximum dont vous avez besoin pour mener à bien votre projet. Calculez le coût de votre crédit pour choisir celui qui vous reviendra le moins cher en prenant en compte la somme empruntée, le taux d’intérêt, la durée et le rythme de remboursement, ainsi que le montant des intérêts.

crowdfunding
Comment faire un crédit sans banque ?
Vous voudriez obtenir un crédit, mais vous hésitez à passer par un organisme bancaire ? Vous vous demandez comment faire un crédit sans banque ? Mê...
Tout savoir sur le crédit

Emprunt immobilier : comment investir dans la pierre ?

Votre projet immobilier est celui de votre vie : le montant à emprunter est considérable. Les banques accordent un minimum de 75 000 € et les remboursements s’échelonnent sur de nombreuses années. Achat d’un bien, travaux de remise en état d’un logement ancien ou acquisition d’un terrain pour construire : il y a de nombreuses conditions d’attribution d’un crédit immobilier.

Un bon apport personnel représente un argument de poids face à votre banque pour l’obtention de votre prêt. Cette dernière examine également votre capacité d’endettement, déterminante pour le montant qui pourra vous être octroyé. Vos revenus doivent être réguliers : les banques prêtent plus volontiers aux titulaires d’emplois stables. Pour calculer votre capacité de remboursement de votre emprunt immobilier, les échéances pouvant chaque mois atteindre le tiers du montant de votre budget, faites des simulations et étudiez les différents types de prêts qui s’offrent à vous (prêt à taux zéro, par exemple).

N’oubliez pas les dépenses à prendre en compte comme les frais de notaire. Une fois que vous aurez constitué et déposé votre dossier de demande de prêt dans plusieurs banques, comparez les différentes propositions et négociez les meilleures conditions possibles. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier pour dénicher les meilleurs taux.

credit logement
Quel crédit immobilier choisir ?
Acheter une maison ou un appartement fait partie de vos prochains projets, mais vous ne savez pas quel crédit immobilier choisir ? Difficile...
Comparer les crédits immobilier

Crédit à la consommation ou comment financer un besoin ponctuel

Quel que soit votre projet, en dehors de l’achat ou de la construction d’un bien immobilier, vous pouvez effectuer un crédit à la consommation. Ce dernier peut être affecté (les fonds sont à utiliser pour un projet précis) ou non (prêt personnel et crédit renouvelable). Il se rembourse sur un minimum de 3 mois et doit être compris entre 200 et 75 000 €.

Dans le cas d’un crédit bateau, voiture ou moto, le prêt affecté vous enjoint à utiliser les fonds uniquement pour l’achat de votre véhicule. Le crédit non affecté ou prêt personnel vous permet d’utiliser la somme prêtée à votre gré. La location avec option d’achat (LOA) peut également être une solution pour votre crédit véhicule : vous payez des loyers sur une période donnée puis achetez le bien à la fin du contrat. Il existe d’autres crédits affectés : vacances, travaux, télévision, ordinateur… Pour un besoin ponctuel, les loisirs ou pour s’équiper en électroménager, ameublement, informatique ou matériel hi-fi, le prêt personnel évite d’avoir à puiser dans son épargne. Les crédits mariage, naissance ou vacances peuvent entrer dans cette catégorie. Le crédit renouvelable ou crédit revolving vous permet, pour un projet, de disposer de fonds que vous pouvez reconstituer tant que vous le souhaitez tout en le remboursant. Le prêt étudiant est quant à lui dédié au financement des études sans besoin de motiver ses dépenses.

crédit bateau
Quel crédit choisir pour un bateau ?
Vous rêvez de vous acheter un bateau pour profiter de la mer dès les beaux jours ? Seulement, voilà : vous n’avez pas le budget pour vous l’...
Tous les crédits à la consommation

Comment sécuriser son emprunt ?

Contracter un emprunt nécessite de verser une prime d’assurance afin de sécuriser son prêt, véritable garantie pour les banques et organismes de crédits.

Dans le cadre d’un crédit immobilier, l’assurance emprunteur prend en charge le paiement des échéances dues en couvrant les risques de décès, d’invalidité définitive, de perte complète et irrémédiable d’autonomie, d’incapacité passagère de travail, ou encore de perte d’emploi. Dans l’une de ces situations, l’assurance est un véritable garde-fou pour la conservation de son patrimoine. L’assurance perte d’emploi permet, en cas de licenciement, par exemple, la prise en charge totale ou partielle des mensualités de votre prêt immobilier. Elle s’étale cependant sur une durée limitée et implique souvent une période de franchise. L’assurance hypothécaire, quant à elle, diffère de l’assurance emprunteur. En cas de défaut de paiement, elle permet à votre créancier de saisir le bien pour lequel vous avez emprunté pour le revendre et ainsi recouvrer ses fonds.

Si vous souscrivez un crédit à la consommation, prendre une assurance décès, maladie et invalidité et perte d’emploi n’est pas obligatoire, mais attention toutefois : un refus influence défavorablement l’octroi du prêt ou le montant du taux d’intérêt de l’emprunt.

Trouver l'assurance de prêt la moins chère

Trouver le meilleur taux pour son crédit

Lorsque vous remboursez votre emprunt, des intérêts permettant de rétribuer l’organisme prêteur s’y ajoutent, calculés sur un taux fixe ou variable.

Le taux fixe n’est affecté d’aucune fluctuation pendant toute la période du prêt. Le taux variable, quant à lui, varie selon un indice de référence, en général, à l’échéance anniversaire du crédit. Le taux conventionnel, qui établit les intérêts au regard du taux d’usure légal, doit impérativement vous être précisé. Le taux débiteur ou taux nominal est un pourcentage qui permet de chiffrer le montant des intérêts. Il est inclus dans le TAEG (taux annuel effectif global), qui permet de calculer le montant total du prêt. Le TAEG comprend également les frais rattachés au crédit : frais de dossier, assurance, etc.). Il est défini par les banques et établissements de crédit. Son taux d’usure maximal à ne pas dépasser est fixé par la Banque de France. La mention de TAEG est obligatoire dans toute proposition de crédit à la consommation (loi Lagarde).

Des subventions de l’Etat vous permettent de payer des intérêts moindres par rapport à ceux appliqués communément, comme avec le taux bonifié, octroyé pour un crédit à retombée économique ou sociale bénéfique. Le taux d’endettement permet à votre banque de mesurer votre capacité de remboursement d’un emprunt. Il ne doit pas dépasser 33 % de vos revenus, en sachant qu’il doit vous rester un minimum à vivre de 750 € seul ou 1 000 € en couple.

Obtenir le meilleur taux

Choisir le prêt adapté à son besoin

En fonction de votre profil et de votre projet, plusieurs types de crédits peuvent vous être proposés.

Pour un projet immobilier, le prêt à taux zéro (PTZ) ne comprend pas d’intérêts et est destiné, sous conditions de revenus, à financer partiellement votre acquisition immobilière dans l’ancien ou dans le neuf.

Avec un prêt in fine, vous remboursez le capital dû en une seule fois et uniquement au terme échu. Vos mensualités servent uniquement à payer les intérêts et sont déductibles d’impôts.

Un prêt conventionné peut être consenti par un organisme financier ayant signé une convention avec l’Etat pour financer en totalité la construction ou l’acquisition d’un logement neuf ou ancien et des travaux de rénovation.

Le prêt amortissable, quant à lui, est un prêt dont la somme, la durée et les remboursements à échéances régulières sont définis en amont.

Le prêt capé comporte un taux à la hausse ou à la baisse, limité grâce à un contrat, est révisable.

En ce qui concerne le prêt hypothécaire : en échange de l’emprunt, vous donnez à votre créancier votre bien comme garantie en cas de difficulté de paiement.

Sachez enfin que, hors achat immobilier, vous pouvez souscrire à un prêt personnel : n’étant pas affecté à un projet particulier, vous n’avez pas de justifications à fournir pour l’utilisation des fonds qui vous sont accordés.

pret sur gage
Comment faire un prêt sur gage ?
Vous avez besoin d’argent rapidement ? Avez-vous pensé au prêt sur gage ? Cette solution financière est de plus en plus recherchée par les particul...
Choisir le bon type de prêt