Est-il possible de souscrire à un crédit immobilier pendant un congé parental ?

L’arrivée d’un enfant coïncide souvent avec le projet d’acheter une maison. Pour en financer l’acquisition, avoir recours à un prêt immobilier est souvent inévitable. Mais lorsque l’un des parents est en congé parental, contracter un emprunt peut s’avérer plus difficile.

Cet article présente les critères retenus par les établissements bancaires et comment augmenter ses chances d’obtenir un prêt immobilier en congé parental.

Le CDI : un critère déterminant lors de l’étude de la demande de prêt

L’achat d’un bien immobilier est très prisé par les Français.

Beaucoup d’entre eux mettent à profit un congé parental pour se renseigner et entamer les démarches administratives nécessaires à la demande d’un prêt immobilier. Il est possible de déposer un dossier durant cette période, mais certains établissements bancaires ou organismes de crédit peuvent se montrer réticents à accorder un crédit. Lors de l’étude d’une demande de prêt, les institutions de crédit vont vérifier la solvabilité des emprunteurs. Pour beaucoup d’institutions financières, au moins un des deux souscripteurs doit être titulaire d’un contrat à durée indéterminée (CDI) pour que le prêt soit accordé.

Dans un ménage où l’un des demandeurs est titulaire d’un contrat à durée déterminée (CDD) et l’autre est en congé parental, les chances de voir la demande de prêt immobilier aboutir seront plus faibles.

Le CDI est un critère important pour un grand nombre d’établissements bancaires, mais il existe des solutions pour obtenir un crédit sans CDI : contacter plusieurs établissements, solliciter un courtier ou utiliser un simulateur de crédit.

Contacter plusieurs institutions financières

Il est recommandé de contacter plusieurs établissements bancaires et organismes de crédit, car pour certains d’entre eux, l’absence de CDI n’est pas automatiquement un frein à l’octroi de crédit. En déposant un dossier de candidature auprès de plusieurs établissements, on augmente ainsi ainsi les chances de voir sa candidature acceptée.

Si l’on ne trouve pas d’institution financière qui accepte d’accorder le crédit ou que les conditions d’emprunt ne sont pas satisfaisantes, on peut envisager de solliciter un courtier.

Faire appel à un courtier

Un courtier peut augmenter les chances d’obtenir une réponse favorable à la souscription d’un crédit immobilier, surtout si l’un des emprunteurs est en situation de congé parental depuis plusieurs années.

C’est un intermédiaire qui ne travaille pas pour un établissement bancaire. Il est indépendant et travaille sous mandat. Il est spécialisé dans la souscription de prêts immobiliers et a une connaissance approfondie des critères définis par les établissements bancaires et les organismes de crédit.

Sa rémunération dépend de l’acceptation de la demande de financement. Il va donc mettre tout en œuvre pour trouver le prêt immobilier adéquat et faire en sorte que les conditions d’emprunt soient les plus attractives possibles.

Un courtier va non seulement s’attacher à négocier le meilleur taux d’emprunt possible, mais aussi négocier les frais d’assurance (assurance emprunteur) ou les frais occasionnés par un remboursement anticipé.

L’assurance emprunteur permet de protéger le souscripteur et l’établissement de crédit au cas où l’emprunteur ne serait plus en mesure de rembourser le crédit. Un remboursement anticipé permet de solder le capital restant dû avant l’échéance du prêt. On peut y avoir notamment recours si sa situation financière évolue favorablement pendant la durée de l’emprunt.

Utiliser un outil de simulation en ligne

Le simulateur de crédit est un outil gratuit et sans engagement.

Il permet de comparer les offres des établissements bancaires, des organismes de crédit et des courtiers de chez soi. Cela évite d’avoir à se déplacer aux quatre coins de la ville pour assister aux rendez-vous. C’est d’autant plus appréciable lorsque l’on se trouve en situation de congé parental avec un enfant en bas âge.

En comparant les offres, on peut se faire une idée des taux pratiqués sur le marché. On peut ainsi choisir les offres avec le meilleur taux et déposer un dossier de candidature. Il est important de fournir toutes les informations requises (revenus, charges…), car les institutions financières en auront besoin pour étudier la demande de prêt immobilier.

En situation de congé parental :

  • il est possible de contracter un prêt immobilier ;
  • la demande de crédit a plus de chances d’aboutir si l’un des emprunteurs est titulaire d’un CDI ;
  • démarcher un courtier peut augmenter ses chances d’obtenir un crédit immobilier car cet intermédiaire est indépendant, a une connaissance approfondie des critères d’obtention d’un prêt immobilier et met tout en œuvre pour une issue favorable à la demande de crédit ;
  • utiliser un simulateur de crédit permet de comparer les offres et de déposer des candidatures auprès de plusieurs institutions de crédit, ce qui augmente les chances voir sa candidature acceptée.