Peut-on acheter une moto avec un crédit auto ?

Financer l’achat d’une moto est possible grâce à différents types de crédit à la consommation, dont notamment le crédit auto. Comment mettre en place une telle opération ? Quelles sont les autres possibilités de financement ? On vous dit tout.

Acheter une moto avec un crédit auto

Quand on entend parler de crédit auto, il s’agit simplement d’un crédit à la consommation dit “affecté”. Le prêt à la consommation est utilisé pour une affectation des fonds à un projet particulier, qui peut être, entre autres, l’achat d’un véhicule. La dénomination de “crédit auto” est une dénomination commerciale utilisée par les banques pour attirer les clients qui souhaitent financer un véhicule, et ainsi pouvoir les diriger vers un prêt affecté. En effet, il n’existe pas de prêt spécifiquement dédié à l’achat d’un véhicule, que ce soit une voiture ou une moto.

Pour bénéficier d’un prêt affecté, il est impératif de pouvoir fournir un devis ou bon de commande afin de justifier de l’utilisation des fonds. L’avantage de ce type de prêt est que, si l’achat ne se concrétise pas, le crédit est automatiquement annulé sans frais.

Financer une moto avec un prêt personnel

Un prêt affecté n’est pas la seule solution pour financer l’achat d’une moto. Un prêt personnel peut tout aussi bien être mis en place. La destination des fonds est plus libre que dans le cas d’un prêt affecté, car il n’y a pas besoin de fournir d’un devis ou un bon commande au moment de la constitution du dossier de demande de prêt, ni de justifier de l’utilisation de la somme empruntée. La somme demandée dans le cadre d’un prêt personnel peut être obtenue librement. Obtenir un financement avec un simple crédit personnel permet d’acheter une moto d’occasion à un particulier en passant par des sites de petites annonces ou grâce à un réseau de connaissances. C’est une pratique relativement courante chez les motards. Il est impossible d’acheter une moto d’occasion dans ces conditions avec un crédit personnel affecté. Si vous ne souhaitez pas acquérir une moto neuve, il vous faudra impérativement envisager une autre solution de financement que le prêt affecté. Un prêt personnel est souvent la solution.

Il faut néanmoins prendre en compte le fait que, la plupart du temps, les taux sont moins intéressants pour un prêt personnel que pour un prêt affecté.

Acquérir une moto grâce à un crédit renouvelable

Utiliser un prêt renouvelable peut également être solution intéressante pour financer l’achat d’une moto. Il est souvent adossé à une carte de paiement utilisable auprès d’un réseau de magasins partenaires. Le règlement de l’achat peut être différé ou lissé sur une durée à déterminer. Il y a souvent des frais supplémentaires. Ce type de prêt fonctionne selon le principe de la réserve d’argent et peut souvent s’avérer très coûteux quand il est utilisé de façon fréquente.

Intégrer l’achat d’une moto dans un regroupement de prêts

Lorsque l’emprunteur assume déjà d’autres mensualités de crédits et qu’il souhaite obtenir un nouveau prêt pour l’achat d’une moto, il est possible d’étudier un éventuel regroupement de crédit. Cette opération consiste à grouper plusieurs crédits existants pour n’en souscrire plus qu’un seul, plus facile à gérer et bénéficiant surtout de nouvelles conditions plus favorables. La négociation d’un regroupement de crédit permet d’intégrer une nouvelle somme empruntée pour le financement d’un autre projet. Cette démarche permet généralement d’allonger la durée du prêt pour ainsi pouvoir alléger les charges mensuelles. Il faut malgré tout prendre garde au coût global du crédit qui est évidemment plus lourd. Cette opération permet cependant, parfois, d’éviter d’importants déséquilibres financiers dans la gestion du budget mensuel.

Pour mener à bien un regroupement de crédit, vous pouvez recourir à des simulations en ligne afin d’évaluer la faisabilité de votre projet. Cela vous permettra également de comparer les différentes offres de prêt existantes sur le marché. Vous pouvez aussi vous tourner vers un courtier qui pourra vous faire bénéficier de son expertise et vous accompagnera dans vos démarches auprès des établissements bancaires. Il faut savoir que les prestations des courtiers sont financées par les banques elles-mêmes qui leur versent une commission et permettent ainsi aux emprunteurs de profiter gratuitement de leurs interventions.