Comment éviter le découvert bancaire ?

Vous êtes peut-être comme presque la moitié des français (42 % exactement !) : vous êtes régulièrement à découvert sur votre compte bancaire. 14 % sont même à découvert systématiquement tous les mois, selon une étude d’OpinionWay, effectuée en juin 2019, pour le Sénat et l’UNCCAS (l’Union Nationale des Centres Communaux d’Action Sociale). Des moyens simples à mettre en œuvre existent pour éviter d’être en négatif sur vos comptes bancaires. On fait le point.

Découvert bancaire : définition et fonctionnement

Lorsque le titulaire d’un compte en banque dépense plus d’argent qu’il n’en a sur son compte, il est en situation de “découvert bancaire”. La banque peut accepter les opérations de débit, même lorsque la provision est insuffisante. Cette tolérance est possible dans deux situations : l’état de découvert bancaire correspond à un montant peu élevé et il s’agit d’une situation peu fréquente que la banque a décidé de tolérer, ou bien une autorisation de découvert a été accordée par la banque par le biais de la convention signée à l’ouverture du compte bancaire. Dans toutes les situations, un découvert bancaire occasionne des frais assez élevés. Il s’apparente, dans les faits, à un crédit que la banque vous accorde pour un moment très limité dans le temps.

Enfin, si votre découvert subsiste après 90 jours consécutifs, votre établissement bancaire est tenu de vous adresser une offre de crédit à la consommation, valable 30 jours. Un délai de rétractation de 14 jours est accordé au détenteur du compte bancaire concerné.

Recommandations pour éviter le découvert bancaire

Prendre un rendez-vous avec votre conseiller bancaire

Même s’il n’est pas très plaisant de contacter votre établissement bancaire lorsque vos finances ne sont pas au beau fixe, il est toujours préférable d’anticiper et cette démarche sera appréciée par votre banque. Votre conseiller bancaire saura vous conseiller dans la gestion de vos comptes et pourra vous aider à gérer une période difficile.

Solliciter une avance sur salaire

Il vous est tout à fait possible de demander une avance sur salaire à votre employeur, quel que soit le type de contrat de travail que vous avez signé. En effet, vous pouvez, de droit, réclamer le salaire correspondant aux jours durant lesquels vous avez déjà travaillé. A contrario, il vous est impossible d’exiger qu’un salaire vous soit versé alors que vous n’avez pas travaillé sur la période à laquelle il correspond. Dans ce cas, votre employeur peut vous refuser cette avance.

Négocier un délai de paiement auprès de certains organismes

Si vous avez des difficultés financières passagères, il vous est possible de contacter certains organismes, comme votre fournisseur d’électricité ou de gaz, afin de leur demander un délai supplémentaire de paiement. Vous en profiterez également pour faire le point sur votre situation avec votre conseiller. Parfois, les options et les puissances d’énergie souscrites ne sont pas, ou plus, adaptées à votre mode de vie et nécessitent un réajustement.

Mensualiser vos charges

Lorsque vous êtes régulièrement à découvert, il est utile de prendre certaines dispositions pour mieux organiser votre budget. Mensualiser des charges telles que l’électricité, l’eau, le gaz, ou encore les impôts, est simple à mettre en œuvre et permet un étalement des paiements. Grâce à la mensualisation, vous aurez une vision plus claire de vos dettes récurrentes.

Surveiller votre compte bancaire

Pour éviter un découvert bancaire, il est indispensable de surveiller votre compte de près afin de sélectionner vos dépenses. Il est facile, avec les moyens actuels, de consulter régulièrement un compte bancaire en ligne, sur Internet.

Choisir votre banque

Certaines banques mettent en place des outils permettant de gérer au mieux des comptes bancaires. Ces outils permettent d’anticiper les situations de découvert bancaire. Ainsi, par exemple, vous pouvez recevoir des notifications de rappel en cas de paiement d’un montant supérieur à un montant que vous avez vous-même prédéfini et paramétré, ou en cas de dépassement d’un seuil préalablement fixé. Ces alertes, que vous décidez de programmer, sont faites pour vous aider dans votre gestion quotidienne, et évitent souvent des désagréments. Elles sont simples à mettre en œuvre et sont proposées aujourd’hui par de nombreuses banques. Ces outils vous permettent de vous dispenser facilement des frais liés à un découvert bancaire qui aurait pu être évité.