BforBank

BforBank est une filiale du groupe Crédit Agricole. Elle est considérée comme une banque mobile, à distance et en ligne. Elle propose une offre complète de services bancaires au quotidien ainsi que des produits d’assurance vie, de crédits à la consommation et de crédits immobiliers. En 2020, 230 000 clients lui font confiance, ce qui représente une progression de près de 40 % en 3 ans. L’objectif affiché de BforBank est d’atteindre les 350 000 usagers en 2021.

Historique

BforBank a été créée en 2009 et se situait, lors de son lancement, avec une approche haut de gamme. Elle visait plutôt une clientèle avec un patrimoine et désirant gérer son épargne elle-même. BforBank a fusionné avec CPR Online en 2010 et a ensuite continué son ascension en proposant régulièrement de nouveaux services : une application mobile en 2012, une offre de banque au quotidien en 2015, ou encore du crédit immobilier en 2017. BforBank s’est associé avec Linxo en 2016. Il s’agit d’une application de gestion de budget et d’agrégation de comptes bancaires. Ce rapprochement lui permet de proposer à ses clients des services de suivi et d’optimisation de gestion des finances personnelles. Au fil du temps, BforBank s’est éloignée de son approche initiale haut de gamme pour se positionner, comme les banques concurrentes, au niveau de la compétitivité des prix proposés.

Récompenses

BforBank a été de nombreuses fois récompensée et de façon régulière. Pendant plusieurs années, de façon consécutive, BforBank a été saluée pour ses tarifs compétitifs. Elle a reçu le Trophée de la Banque, pour le tarif concernant le profil Classique et en 2016, en 2017, en 2018, en 2019 et en 2020, ainsi que pour le tarif concernant le profil Premium en 2016, en 2017, en 2018, en 2019. BforBank a également reçu le Trophée Qualité dans la catégorie “satisfaction Conseiller – Banque au quotidien” pour l’année 2019.

Fonctionnement général

L’accès aux services de banque à distance s’effectue en ligne de façon gratuite. Les conseillers sont joignables par téléphone, du lundi au samedi, de 9 h à 18 h, ainsi que par mail ou par chat jusqu’à 21 h (18 h le samedi).

L’accès aux distributeurs automatiques de billets (DAB) de France et de tous les pays de la zone SEPA est sans frais. Les virements, l’accès aux relevés de compte et les ordres de bourse s’effectuent en ligne. Les chèques doivent être envoyés par courrier afin d’être encaissés.

Le compte courant n’est pas rémunéré et la carte bancaire est gratuite selon des conditions liées aux revenus. Jusqu’en 2018, l’obtention de la carte Visa Classic était possible à partir de 1 200 € de revenus nets par mois. 1 600 € de revenus mensuels nets étaient exigés pour la carte Visa Premier gratuite. Il fallait être client depuis au moins 6 mois et avoir plus de 4 000 € de revenus nets par mois pour disposer de la carte Visa Infinite payante. Depuis 2018, il faut justifier d’un revenu de 1 200 € nets par mois pour bénéficier d’une carte bancaire gratuite.

L’application mobile BforBank est disponible sur iPad, iPhone et Android.

La dernière mise à jour des tarifs date du 2 janvier 2019.

Analyse des tarifs mis en application à partir de 2019

Les dernières conditions tarifaires ont été produites en tout début d’année et sont applicables à partir du 2 janvier 2019. Elles sont toujours en cours en avril 2020. L’édition des nouveaux tarifs de BforBank a eu lieu dans un contexte social particulier du fait du mouvement des gilets jaunes. Suite à des négociation avec les banques, le gouvernement a obtenu un gel des tarifs bancaires en 2019.

L’évolution des tarifs depuis 2017 montre une stabilité, annoncée par BforBank qui souhaite se positionner sur le créneau des banques en ligne les moins chères.

Les services bancaires de base

Les produits et services proposés dans l’offre de façon standard sont les suivants : l’abonnement aux services à distance (hors coût du fournisseur d’accès à Internet), les alertes par SMS sur l’état du compte, la tenue du compte, la carte de paiement internationale à débit immédiat Visa Premier ou Visa Classic ou à débit différé Visa Premier, le retrait d’espèces à un distributeur automatique de billet d’une banque autre que BforBank, les virements occasionnels (type SEPA) par Internet, la mise en place d’un mandat de prélèvement, les paiements par prélèvement SEPA et les interventions éventuelles.

Les cartes bancaires

Les tarifs sont inchangés depuis 2016. Le seuil de ressources nécessaires nettes par mois pour obtenir la gratuité a été revu à la baisse en 2017 et il se porte à présent à 1 200 € par mois. De nouvelles conditions ont cependant été instaurées en janvier 2019. BforBank applique désormais des frais si les conditions d’utilisation de la carte Classic ne sont pas respectées. Si trois opérations par trimestre ne sont pas effectuées, les frais s’élèvent à 6 euros par trimestre. Concernant la carte Visa Premier, à défaut de trois opérations par trimestre, les frais sont de 9 euros par trimestre.

Le renouvellement de la carte à échéance et la mise en opposition suite à une perte ou à un vol sont gratuits. Il est aussi possible de modifier sans frais les plafonds, et de façon permanente ou temporaire, en effectuant la demande en ligne à partir de l’espace client. La réalisation de la même prestation en contactant le service client par téléphone est indiquée au tarif de 3 € par modification demandée.

Une réédition du code confidentiel de la carte bancaire est gratuite si la réception s’opère par SMS et au tarif de 3 € s’il est réceptionné par le client par courrier. Un renouvellement anticipé de la carte bancaire Visa Classic génère un coût de 10 €, et celui de la carte Visa Premier un coût de 15 €. Ces frais ne concernent pas des cartes défectueuses qui doivent être remplacées.

En 2020, BforBank permet d’obtenir une seconde carte Visa Premier en échange d’une cotisation de 50 € par an, et une carte Visa Classic pour un coût de 25 € par an.

À retenir : les tarifs pratiqués par BforBank n’ont pas évolué depuis 2016, hormis le seuil de revenus exigés pour la gratuité de la carte qui est à 1 200 € mensuels (au lieu de 1 600 € selon la carte).

Les autres frais

BforBank n’a pas appliqué de variation de tarif pour les autres frais entre 2017 et 2019. Aucun frais de tenue de compte n’est retenu et la gestion du compte via Internet est gratuite, ainsi que l’édition de relevé d’identité bancaire (RIB), un changement d’adresse, l’édition d’un chèque de banque ou la mise en place d’une procuration. L’envoi d’un relevé de compte par courrier coûte cependant 2 € par relevé édité. L’émission d’un chèque de banque est également sans frais. Il n’y a aucun frais d’envoi d’un chéquier en courrier simple ou en recommandé si le demande est faites à partir de l’espace client en ligne. Si ce n’est pas le cas, les frais appliqués s’élèvent à 3 €.

Pour être assuré en cas de perte ou de vol des moyens de paiement, le client de BforBank devra débourser 2 € par mois pour un compte individuel et 4 € par mois pour un compte joint. Il s’agit de l’offre appelée B-Security de BforBank. Une assurance concernant les achats en ligne est également proposée au prix de 1 € par mois pour un compte individuel et 2 € par mois pour un compte joint. Cette offre est appelée B E-Shopping.

Un achat par carte bancaire peut être contesté gratuitement s’il s’avère fondé. En revanche, s’il n’est pas justifié, les frais engendrés sont de 40 €.

L’ensemble de ces coûts n’ont pas subi d’augmentation entre 2017 et 2020.

Les virements et prélèvements

Les coûts liés aux virements et aux prélèvements sont les mêmes en 2020 que les années précédentes. A condition d’en faire la demande depuis l’espace client en ligne, les virements occasionnels, la mise en place d’un virement permanent, la mise en place d’un virement SEPA et la réception d’un virement SEPA sont des opérations gratuites.

Les retraits

En 2020, les retraits à partir de distributeur automatique de billet appartenant à une autre banque se situant en zone euro ne génèrent aucuns frais, comme depuis 2017. À l’international, les retraits d’espèces au distributeur automatique de billets induisent 1.95 % de commission pour la banque sur le montant total de la somme retirée. Ces frais sont inchangés depuis 2017. Ce taux, pratiqué en 2017, était en baisse par rapport au taux pratiqué en 2016 qui était de 2 % pour tout retrait ou paiement dans un pays se trouvant en dehors de la zone euro. BforBank pratiquait alors des tarifs parmi les plus bas du marché, en étant plus compétitif que Boursorama (qui était alors à 1.97 %) et Fortuneo (alors à 2 %). Il est à noter que Monabanq Premium mettait en avant l’absence de frais, mais tout retrait ou paiement impliquait une cotisation s’élevant à 72 € par an. L’offre Jazz option internationale adoptait alors la même démarche avec un abonnement annuel compris entre 222 € et 312 €. Tout en fixant le pourcentage des frais à 1.95 %, BforBank n’exigeait aucun frais supplémentaire lié à un abonnement annuel, ce qui était une démarche très compétitive sur le marché.

Les incidents

La commission d’intervention en cas d’irrégularité ou d’incident n’entraîne aucuns frais en 2020, et c’était déjà le cas depuis 2017. Une opposition à un prélèvement à venir ainsi que la contestation d’un débit effectué sont gratuites, tout comme l’opposition à un chèque. La saisie d’attribution reste inchangée par rapport à 2018 : elle est au tarif de 130 €. Ce montant avait fortement progressé, de 30 %, en 2018, par rapport à 2017. L’avis à tiers détenteur avait subi une hausse dans les mêmes proportions entre 2017 et 2018, année où il était au tarif de 130 € également. En 2020, il est porté à 10 % du montant de la saisie, avec un plafond de 100 €.

Les frais engendrés suite à un virement qui n’a pas pu être exécuté faute de provision s’élèvent à 20 € en 2020. Ce montant n’a subi aucune variation depuis 2018, année où il a connu une forte hausse puisqu’il est passé de 10 € à 20 €, soit une augmentation de 50 %. Même remarque pour les frais liés à la lettre d’information envoyée préalablement pour l’émission d’un chèque sans provision : les frais étaient de 10 € en 2017 et de 15 € en 2018. Ils restent au même tarif en 2019. Lorsqu’il s’agit un prélèvement qui ne peut être honoré pour défaut de provision, les frais prélevés sont du même montant que l’ordre de paiement qui a été rejeté, dans le maximum de 20 €.

En cas de rejet d’un chèque, les frais sont de 30 € pour un chèque de moins de 50 € et de 50 € pour un chèque d’un montant supérieur à 50 €.

Les frais de blocage de carte bancaire lors d’un usage considéré comme abusif sont de 30 €.

Le taux annuel débiteur pour un découvert autorisé s’élève à 7 %, et il est de 16 % pour un dépassement du montant autorisé sur un découvert.

Les ordres de bourse

Concernant les frais de courtage, en incluant les frais de marché, pour un ordre exécuté (actions, obligations, trackers) et s’élevant à moins de 1 000 €, les frais s’élèvent à 2.50 €. Pour un ordre compris entre 1 000 € et 3 000 €, les frais sont de 5 €. Pour un ordre de plus de plus de 3 000 €, les frais sont de 0.13 % du montant, avec un minimum de 10 €. Ces montants n’ont subi aucune variation depuis 2017.

Pour l’édition de warrants, de droits et de bons, les frais s’élèvent à 4 € en y ajoutant 0.05 % calculés sur la partie de l’ordre supérieure au montant de 7 700 €.

Indice des frais bancaires à partir du profil Premium

Le coût des frais bancaires pour le profil Premium s’élève à 78.02 € et aucune variation n’est constatée depuis 2017. L’indice reste stable. Le coût des frais bancaires pour le profil Classic atteint 23.18 € en 2019.

À retenir

Avec l’édition des derniers tarifs de BforBank, applicables à partir du 2 janvier 2019, BforBank n’impose que peu de modifications. Le seuil exigé de revenus pour bénéficier de la gratuité d’une carte bancaire est abaissé à 1 200 €. BforBank exige désormais trois prélèvements par trimestre avec la carte bancaire, faute de quoi le titulaire de la carte est redevable d’une cotisation d’un montant de 6 € par trimestre. Le renouvellement anticipé de la carte bancaire Visa Classic (pour une raison différente d’une carte défectueuse) entraîne un règlement de 10 €. L’ensemble des autres frais restent inchangés. Le dernière mise à jour avec des modifications conséquentes avait eu lieu en 2017.

Analyse des évolutions de tarifs entre 2016 et 2017

Quand BforBank publie ses nouveaux tarifs en 2017, la concurrence des banques en ligne se durcit et se fait de plus en plus rude. La politique de BforBank est de s’inscrire dans les banques les moins chères du marché.

Les frais bancaires en baisse en 2017

BforBank a procédé à une baisse des frais prélevés en cas de retrait à un distributeur automatique de billets ou en cas de paiement dans un pays se trouvant en dehors de la zone euro. Il est alors de 1.95 % alors qu’il était de 2 % en 2016, ce qui place BforBank dans une position confortable par rapport à ses concurrents. Le taux d’intérêt annuel, en cas de découvert bancaire autorisé, est passé de 8 % en 2016 à 7 % en 2017. Ce taux est le moins élevé du marché, et BforBank se met ainsi au niveau de la banque concurrente directe : Boursorama Banque.

Enfin, dans le cas d’un rejet de prélèvement lorsque le compte n’est pas suffisamment approvisionné, des frais sont imposés, dans la limite d’un plafond. En 2017, BforBank abaisse significativement le montant de ce plafond en le mettant à 20 € alors qu’il atteignait le double en 2016. À ce moment, BforBank se place comme nettement en avance sur ses concurrents principaux que sont Boursorama Banque et Fortuneo et pratique donc des prix très inférieurs, à l’avantage du client.

Grâce à la baisse de ces frais, BforBank arrive à réduire le coût des frais bancaires pour les profils de consommateurs Premium et Classic. Ainsi, le profil Premium subissait un coût global de frais à hauteur de 64.02 € en 2016, et il bénéficie d’une baisse de 1.56 %, ce qui correspond à un coût de 63.02 € en 2017. Le profil Classic devait s’acquitter de frais à hauteur de 24.21 € en 2016 : avec une baisse de 4.24 %, ce profil de consommateur bénéficie d’un coût global des frais bancaires en 2017 de 23.18 €.

Les frais bancaires en hausse en 2017

Les frais appliqués par BforBanq lors de règlement de succession ont subi une forte hausse en 2017 puisqu’ils ont doublé pour atteindre la somme de 300 €. Cette démarche d’augmentation était d’ailleurs une réaction globale de l’ensemble des banques en ligne à cette période.

La seconde hausse remarquée concerne les frais générés par un avis à tiers détenteur ou une saisie attribution, lorsqu’arrive un défaut de paiement à un tiers. BforBank applique désormais 100 € de frais dans chacune des situations, ce qui représente une hausse de 20 %. À noter que ces frais subiront une nouvelle hausse l’année qui suit, en 2018, avec une majoration à hauteur de 30 %.

Enfin, 2017 marque une nouvelle volonté de BforBank de sanctionner les clients qui n’utiliseront pas les services en ligne. Ainsi, par exemple, l’envoi d’un relevé de compte par la voie postale génère des frais qui augmentent de 66 % en 2017 par rapport à 2016. Il en coûtera 2 € au client qui souhaite recevoir son relevé de compte sur papier par la poste.

Les nouveaux frais en 2017

À partir de 2017, BforBank met en place de nouvelles directives allant dans le sens d’une responsabilisation des clients pour l’utilisation des services en ligne. Elle a pour but d’inciter à réaliser les démarches sans faire appel à un conseiller en contactant le service client. Pour cette raison, BforBank met en place un système d’application de frais dès qu’une démarche implique l’intervention d’un conseiller, suite au contact du service client ou l’envoi d’un courrier postal : toute intervention est facturée 3 €. Ainsi, les services suivants sont facturés 3 € depuis 2017 : l’envoi d’un chéquier par courrier simple ou par courrier en recommandé lorsque la demande est effectuée via le service client, la mise en place d’un virement SEPA en contactant le service client, la réédition par le service client d’un code d’accès à l’espace client en ligne (cette démarche est possible via l’espace client), la réédition du code de carte bancaire par courrier postal, la modification du montant de l’autorisation du découvert sur le compte bancaire en contactant le service client.

Il en coûtera 2 € au client s’il demande par courrier des relevés concernant les ordres de bourse : un relevé de compte mensuel en ligne, un avis d’opéré en ligne ou encore un relevé de portefeuille trimestriel en ligne.

Enfin, la demande d’émission un chèque de banque envoyé en recommandé est facturée 5 €.

Le lancement de nouveaux services

Une des avancées majeures de BforBank en 2017 est la création de son service de crédit immobilier. Avec l’élargissement de son offre, BforBank créé de nouveaux frais. La grande majorité des services est gratuite, mais certains services engendrent, malgré tout, quelques frais. C’est le cas quand on demande l’édition sur papier d’un document : cette demande est facturée 20 €. Les frais sont également de 20 € en cas de recherche sur un dossier qui se trouve être archivé. Enfin, lorsqu’il s’avère nécessaire de générer un avenant au contrat du fait d’un traitement spécifique du dossier, 900 € sont facturés au client.