Financement d’un véhicule VTC : Quelles solutions ?

Pour financer son véhicule si vous avez une activité de chauffeur VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) vous devez vous poser certaines questions, comme le choix du crédit que vous devez souscrire si vous n’optez pas pour un achat comptant. Le point sur les différentes solutions.

Choisir le crédit auto classique pour financer son véhicule VTC

Pour obtenir un crédit auto classique, la banque vous demandera obligatoirement de lui fournir un dossier de demande de prêt avec le devis du véhicule concerné ou un bon de commande validé. En effet, la banque procédera au déblocage du crédit uniquement si l’ véhicule est effectivement acheté. Cela évite d’avoir à rembourser un prêt, dans le cas d’une annulation d’achat. Cela s’appelle un crédit affecté, car il est conditionné par l’achat du véhicule VTC. Votre dossier devra aussi produire les pièces qui justifient d’une situation professionnelle équilibrée et stable comme un emploi en CDI par exemple. Si vous êtes installés en entreprise, l’organisme de crédit préférera un statut d’entreprise individuelle type SARL ou SAS. La banque pourra s’appuyer sur les derniers bilans que vous lui aurez fournis lors de la constitution du dossier afin de valider ou non votre demande.

Choisir le prêt personnel pour un véhicule VTC d’occasion

Si vous avez besoin d’acheter rapidement un véhicule, cela peut se produire dans le cas où vous vous retrouvez sans voiture, vous pourrez alors préférer le prêt personnel. Il ne vous offre pas la garantie d’un prêt affecté, en revanche, vous aurez la possibilité d’acquérir un véhicule d’occasion de particulier à particulier pour votre activité de chauffeur VTC. Vous pourrez régler une situation d’urgence beaucoup plus rapidement qu’avec un crédit classique, qui demande le montage d’un dossier spécifique plus long à traiter par l’organisme de crédit.

Le prêt personnel est classé dans la catégorie des prêts à la consommation, la banque ne vous demandera pas de justifier la nature de l’achat envisagé, il conviendra uniquement d’indiquer le montant du crédit souhaité dans le dossier de demande de prêt que vous transmettrez à votre banque.

Choisir la solution du leasing automobile

Dans la pratique, le leasing est un contrat signé entre un concessionnaire et vous-même. Le principe est simple, il s’apparente à un contrat de location de véhicule neuf qui peut être souscrit pour une durée de 2 à 5 ans, l’entretien du véhicule est compris dans la mensualité, ainsi que le contrat d’assurance. Cela simplifie considérablement les démarches administratives qui vous incombent. Cette formule rencontre un succès croissant, car elle évite aux consommateurs de s’engager dans un contrat de crédit plus lourd et plus long.Deux solutions s’offrent à vous, vous signez le contrat de leasing, à son terme, vous reprenez un nouveau contrat avec un nouveau véhicule. Cette méthode vous garantit de rouler en permanence avec un véhicule neuf. Vous pouvez également souscrire à une option d’achat appelée LOA lors de la signature du contrat de leasing. Elle vous permet d’acquérir la voiture louée à son prix résiduel. Une manière confortable d’acheter son véhicule VTC.

Bon à savoir : de manière générale, il est conseillé aux personnes qui ont une activité professionnelle de chauffeur VTC, de choisir leur véhicule dans les gammes business. Elles offrent en effet des options techniques et des finitions haut de gamme qui vont faciliter la conduite et apporter le confort nécessaire à une utilisation intense quotidienne du véhicule.