Quel délai pour souscrire à crédit immo après signature du compromis ?

Quel délai pour souscrire à un crédit immo après signature du compromis ? Vous venez de signer une promesse de vente ? L’acheteur doit ensuite envoyer une proposition de prêt au vendeur avant un délai défini par la réglementation. Mais quelle est cette période d’obtention du prêt immobilier ? Quelles sont les parties prenantes qui peuvent influer sur ce délai ? Peut-on se rétracter une fois le compromis de vente signé ? Explications du temps nécessaire entre la réception de l’offre de prêt bancaire et la signature du transfert de bien chez le notaire.

Délai obtention crédit immo après signature du compromis

Lorsqu’un ménage débute la recherche d’un bien immobilier, il peut parfois être difficile de trouver celui qui correspond à ses critères et ses exigences. Une fois la maison ou l’appartement trouvé, une proposition d’achat doit être faite au vendeur. S’il accepte le prix proposé, la démarche suivante consiste à se rendre chez le notaire pour signer un compromis de vente, également dénommé promesse de vente.

Ce document prévoit un délai d’obtention pour le prêt immobilier. Le délai légal est de dix-huit mois, mais il ne garantit pas que la banque accorde le crédit immobilier. Il donne du temps pour que l’acheteur effectue ses démarches de financement. En règle générale, l’acheteur obtient son financement en moins de trois mois. Après obtention du prêt, un acte de vente est signé chez le notaire. Ce document transfère la propriété au nouvel acquéreur.

Les parties prenantes d’un prêt immobilier

Le délai pour obtenir un crédit immobilier peut être relativement long, mais il intègre différentes parties prenantes. Le notaire et le banquier en sont les principales. L’acheteur va solliciter leurs services pour acquérir un bien immobilier. Il faut donc composer avec leurs disponibilités, étudier les documents fournis, caler différents rendez-vous et examiner la demande de financement. En revanche, sur ce dernier point, l’acheteur peut gagner du temps en déposant une pré-demande. Cela a pour but de préparer le dossier en amont avec tous les justificatifs nécessaires, et de l’actualiser une fois le délai de rétraction dépassé.

La préparation du dossier à l’avance permet à l’acheteur d’estimer le montant qu’il peut demander en fonction de sa capacité d’emprunt. Une fois la promesse de vente signée, l’acheteur a gagné du temps sur les démarches financières d’obtention du prêt. Néanmoins, il peut tout à fait obtenir des offres de prêt d’autres banques pendant ce laps de temps, et faire jouer la concurrence.

Compromis de vente : délai de rétraction

La promesse de vente est un document permettant à l’acheteur de se rétracter pendant une période de dix jours. Dans ce cadre, une simple lettre recommandée en accusé de réception est envoyée au vendeur pour l’informer de la rétraction. Par ailleurs, si l’acheteur n’obtient pas son prêt et que des conditions suspensives sont incluses dans la promesse de vente, aucun frais ne peut être réclamé par le vendeur. De plus, si des arrhes ont été versées, elles seront remboursées à l’acheteur. L’acheteur doit donc prendre en compte ce délai dans son projet immobilier.

Le délai légal pour souscrire à un crédit immobilier après signature du compromis de vente est de dix-huit mois. Néanmoins, il est constaté que cette période dure généralement trois mois. L’acheteur peut préparer en amont sa demande de prêt pour gagner du temps. Il peut ainsi faire jouer la concurrence pendant ce laps de temps. Cette période contient également l’examen de toutes les pièces nécessaires à l’instruction de votre dossier chez le notaire et la banque. Enfin, l’acheteur peut tout à fait se rétracter sous un délai de dix jours.